Le blog de Néholys

sève de bouleau

En cette période printanière, on entend souvent parler de la sève de bouleau, mais de quoi s’agit-il ?

La sève de bouleau

Comme son nom l’indique, il s’agit de la sève de bouleau extraite directement de l’arbre au printemps. Elle est aussi appelée eau de bouleau. Il ne faut pas confondre avec le jus de bouleau qui est le résultat de la décoction de feuilles. Le jus est drainant, mais si vous voulez de la vitalité tournez-vous plutôt vers la sève ! Cette dernière circule dans l’arbre pour alimenter les bourgeons, elle se consomme brute telle qu’elle se trouve dans l’arbre. Préférez la sève de bouleau donc pour les vitamines et en sachet sous vide pour éviter la pasteurisation qui l’appauvrit en vitamines.

En cure, il est conseillé d’en boire un verre de 15 cL à jeun chaque jour pendant 3 semaines.

La récolte

La récolte ne dure que quelques semaines par an en mars/avril, il ne faut donc pas louper le créneau aux prémisses du printemps ! La sève est récoltée tous les matins à la fraîche. Généralement, on fait un petit trou de 6 mm de diamètre dans l’écorce et on relie l’arbre à un bidon par un petit tuyau alimentaire. En fin de récolte le trou est rebouché avec une cheville et de l’argile.

Cette méthode est respectueuse des arbres et ne les fatigue pas. En effet le bouleau fait monter autant de sève qu’il en a besoin, un peu comme une mère allaitante qui adapte sa lactation en fonction de l’appétit de son bébé.

Soyez vigilant car certains récoltants en Finlande, dans les Pyrénées ou encore dans les Alpes mettent en place des méthodes de récolte industrialisées. Ils équipent leurs forêts de tuyaux d’arbre en arbre reliés à une machine de pompage : la sève est aspirée. Ces techniques sont moins respectueuses de l’arbre et peuvent offrir une sève appauvrie en vitalité et qualité.

Les bienfaits

La sève de bouleau est un véritable cure de jouvence. Ce liquide regorge, entre autres, de vitamines : A, E, D3, C, B1, B2, B3, d’anti-oxydants, d’oligo-éléments, d’acides aminés, de minéraux, de calcium, mais aussi de magnésium, de potassium, de sélénium…

Le plein d’énergie

Son cocktail de minéraux et sa teneur faible en hydrates de carbone font de la sève de bouleau un liquide reminéralisant. Le calcium aide à maintenir des os solides, le magnésium permet d’éviter les coups de pompe, le sélénium préserve nos artères des méfaits du mauvais cholestérol. Sans compter qu’il combat aussi le stress oxydatif, responsable du vieillissement prématuré des cellules.

La bonne humeur

La sève de bouleau n’a pas qu’un impact sur notre santé physique, il influence également notre santé mentale. Le magnésium et le lithium participent à réguler notre humeur. La vitamine C, peut quant à elle jouer un rôle sur le stress. De quoi retrouver un peu plus de sérénité dans notre quotidien.

Le coup de pouce minceur naturel

Très peu calorique et doté d’une action drainante, la sève de bouleau chasse les toxines accumulées durant l’hiver. Son effet diurétique sur les reins, le foie et le pancréas permet d’éliminer les résidus et autres déchets acides de l’organisme. Ainsi elle combat la rétention d’eau et a des effets visibles sur la qualité de la peau et même sur l’aspect de la cellulite.

Chevelure de rêve et une peau éclatante

Enfin, la sève de bouleau peut servir comme lotion capillaire sans rinçage. Elle est donc parfaite pour traiter les problèmes du cuir chevelu comme les pellicules ou la chute des cheveux. Sur la peau, elle fait des miracles pour uniformiser le teint et cicatriser les petites plaies superficielles.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire : on se met au bouleau !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*