[Conseil] Quand une émotion correspond à un organe

Comment je vais aujourd’hui ?

On se pose souvent cette question les aux uns aux autres « comment ça va ? », mais force est de constater qu’on y répond honnêtement que très rarement.

Cette question est souvent devenue plus une formule de politesse qu’une réelle attention à l’autre. Autrefois, cette question voulait littéralement dire « comment vas-tu aux toilettes ? ».  Ainsi comprenez : « ton transit est il correct ? ».

À l’époque on accordait beaucoup plus d’importance à cette fonction qu’aujourd’hui, et à juste titre. En effet, comme nous avons pu vous le dire dans les précédents conseils sur notre page Facebook, la neurosciences et la médecine chinoise se rejoignent pour établir un lien direct entre le bien-être intestinal/digestif et le bien-être « mental ». La médecine chinoise fait un lien entre une émotion et le fait que chaque organe s’exprime un peu trop.

  • La colère, frustration, impatiente : ce sont nos amis le foie et la vésicule biliaire qui l’expriment,
  • La nostalgie ou l’envie de contrôler notre environnement : il s’agit du gros intestin,
  • La peur : ce sont les reins et la vessie,
  • Le ressassement : c’est la rate et le pancréas,
  • La joie excessive : c’est le cœur !

Chaque émotion est une chose positive, mais trop souvent en excès elle perturberait le fonctionnement énergétique de l’organe.

Alors, osez ! Posez-vous la question « comment je vais aujourd’hui ? » en allant au travail que ce soit dans la voiture, le train, en avion, en bus ou à pied. Discutez intérieurement avec vous-même ou écrivez sur un bout de papier…. Observez quelle émotion est plus présente aujourd’hui. Puis, laissez cette émotion s’exprimer et elle repartira d’elle-même ! Les enfants se permettent de vivre le chagrin ou la colère à fond ce qui lui permet quelques instants plus tard de passer à autre chose. Ainsi ils n’ont pas besoin de refouler cette émotion dans un organe (ou quelque partie du corps) pour le stocker en attendant qu’elle puisse s’exprimer.

Continuez la lecture avec nos articles similaires...

Cet article n'a pas encore de commentaire, écrivez-en un !


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *