Le sommeil en faveur de l’innovation ?

¼ des Français ne dorment pas assez et 1/3 souffrent de troubles du sommeil

L’Institut national du sommeil et de la vigilance pousse un cri d’alarme devant cette augmentation et pointe du doigt, entre autre, l’utilisation des écrans qui s’invitent dans la chambre. Ces écrans, quand ils n’empêchent pas l’endormissement, la repoussent. C’est 10% des Français qui se disent réveillés par des sms la nuit et parmi eux 92% le consultent tandis que 79% répondent aussitôt.

Cette somnolence chez les Français serait à l’origine, selon l’enquête menée par Occurrence, responsables de la perte de 2h d’efficacité par semaine soit la perte de  12 jours d’efficacité de travail par an et par salarié.

La baisse de la vigilance au travail augmente le risque de développer des TMS. En effet, le sommeil profond permet une récupération physique et le sommeil paradoxal améliore la qualité de la vie psychique et intellectuelle notamment.

De plus, le lien entre baisse de vigilance et accidents, notamment  des accidents de trajet, a été mis en évidence par des statistiques nationales. En effet, elles mettent en évidence des périodes chronobiologiques de somnolence maximale entre 2h et 5h du matin et 13h et 15h.

Ainsi la privation de sommeil diminue la productivité mais ce n’est pas le seul impact. Cette privation selon les études menées dès 1999 limiterait notre capacité d’innovation et de créativité ainsi que notre capacité à prendre des décisions. Par conséquent, la privation de 24h de sommeil diminuerait de façon conséquente notre self control et notre satisfaction envers notre travail. Cet impact est beaucoup plus difficile à quantifier mais les conséquences pour l’entreprise sont bien présentes.

La solution serait-elle la sieste au travail ?

Dans l’absolu, oui. Mais l’idée de s’allonger au travail pour dormir est encore tabou. Selon le professeur Damien Léger de l’INSV, il n’est pas nécessaire de s’allonger, nous avons juste besoin d’un endroit en sécurité, au calme et non surchauffé. Une fois installé, quelques respirations abdominales permettent d’améliorer la digestion et de ramener au calme.

Il explique qu’il « suffit de mettre auparavant son téléphone mobile ou un réveil qui va sonner 15 à 20 minutes après. Enfin, pour s’endormir, il faut penser à des choses plaisantes et pas à ce que vous avez à faire dans l’après-midi. À partir de là, de deux choses l’une: soit vous dormez cinq à dix minutes et c’est extrêmement réparateur, soit vous ne dormez pas et c’est quand même reposant et relaxant. Si on doit boire un café on le boit juste avant la sieste parce que son efficacité sera maximum après. Cependant, inutile d’essayer de faire une sieste si on a bu trois cafés dans la matinée. ».

Le professeur Damien Léger ajoute qu’il  y a une « amélioration extraordinaire non seulement des capacités cognitives, mémoire, attention, temps de réaction mais également des améliorations biologiques des facteurs de risque de l’inflammation, du risque immunitaire, donc ces siestes sont extraordinairement productives pour l’attention et le bien-être des salariés. ».

En effet dormir, ou faire tout simplement une pause, c’est équilibrer son système nerveux autonome (système qui fonctionne « inconsciemment » comme la respiration ou le rythme cardiaque). Ainsi, notre cerveau archaïque laisse place à la prise de décisions et à la créativité des lobes frontaux et faire face en toute « zénitude » aux sollicitations extérieurs de notre quotidien.

http://www.huffingtonpost.fr/carolyn-gregoire/impact-sommeil-au-travail_b_3344571.html

http://www.huffingtonpost.fr/2013/03/21/fatigue-au-travail-les-conseils-de-damien-leger-pour-mieux-dormir_n_2924517.html?utm_hp_ref=vie-professionnelle

Rapport sur le thème du sommeil de décembre 2006 coordonné par Dr J.P. Giordanella

http://www.institut-sommeil-vigilance.org/tout-savoir-sur-le-sommeil

http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Sommeil_un_carnet_pour_mieux_comprendre.pdf

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *