TMS, quelles sont les causes ?

Portrait of a wounded sportsman

Les TMS sont souvent le résultat de la combinaison de multiples causes :

  • Les facteurs biomécaniques, c’est-à-dire, la sur-sollicitation des articulations et du dos. Cela correspond également aux gestes répétitifs, des efforts excessifs, des mouvements articulaires extrêmes, des postures prolongées…
  • Les facteurs physiologiques comme le froid, les vibrations… Ils sont également liés à chaque individu. Par exemple, l’âge, le sexe, l’état de santé…
  • Les facteurs organisationnels sont liés à l’organisation et à l’environnement de travail. C’est la conséquence de situations de travail défavorables provoquant une augmentation du risque. Cela peut être dû à un manque d’espace, une organisation du poste inadapté, un travail monotone, à des variabilités de charge de travail…
  • Les facteurs psychosociaux correspondant à la façon dont le travail est perçu par le salarié. Par exemple, le désintérêt pour son travail, la tension engendrée par la pression du temps ou de la charge de travail, le manque de reconnaissance, la dégradation de l’ambiance de travail, l’avenir professionnel…

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *