Attention à la Qualité de Vie au Travail « Champagne »

Voici un moment maintenant que la démarche de qualité de vie au travail est présente dans les médias et dans les entreprises. Beaucoup d’entre elles dont de grands groupes se lancent dans une démarche de qualité de vie au travail (QVT) pour leurs collaborateurs. Nous ne pouvons que nous féliciter d’un tel engouement car il est maintenant clairement établi que bien-être au travail et performance sont liés.Pour étayer ce résultat, nous avons établi quelques recherches qui laissent paraître que seules 2 approches étaient réellement efficaces : le mode directif et le mode collaboratif.

Pour la première approche, les résultats sont très bons à court terme mais désastreux sur le long terme. Qu’il s’agisse du point de vue Humain ou économique.

Pour la deuxième approche, les résultats sont aussi bons à court, moyen et long terme. La démarche de qualité de vie au travail dans un mode de management « collaboratif » apporte de très bons résultats tant sur le plan Humain qu’économique.

De ce fait, il est aujourd’hui de bon ton de dire que telle ou telle entreprise est dans une démarche de QVT.

Mais attention, il nous semble important d’apporter un regard différent sur cette approche.

Il y a de plus en plus de dynamique de QVT « champagne ». C’est-à-dire que des démarches de Qualité de Vie au Travail sont effectuées sur la forme et pas sur le fond.

Il y a beaucoup de communication aujourd’hui concernant des améliorations de locaux, de salles de pauses, d’espaces de travail collaboratif…

Il est bien évident que la QVT n’est pas liée uniquement à cela. J’en veux pour preuve la récente étude ANACT/TNS SOFRES qui a demandé aux collaborateurs ce qu’ils entendaient par Qualité de Vie au Travail. Les réponses sont les suivantes : RESPECT, EPANOUISSEMENT, RECONNAISSANCE, MOTIVATION et CONVIVIALITE.

Dans une approche de qualité de vie au travail, il est important de balayer l’ensemble des sujets, à savoir : environnemental, organisationnel, relationnel, matériel et individuel.

Si l’on reste sur une approche de surface avec la salle de pause ou autre, il est évident que nous sommes bien dans le sujet mais cela reste superficiel et ne résout pas les problématiques de fond. Et oui, est-ce nécessaire de le rappeler, si une entreprise décide de mettre en place une telle dynamique, c’est bien pour régler des problèmes de fonds déjà existants ou alors s’ils n’existent pas, c’est faire en sorte qu’il n’y en ait pas.

Une approche pragmatique et sur-mesure répondra parfaitement aux attentes des collaborateurs ce qui vous garantira la réussite du projet.

Portez-vous bien !

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *