Le blog de Néholys

TMS Pros

TMS Pros est un dispositif conçu par la branche “Risques Professionnels” de l’Assurance Maladie. Ce dispositif est ensuite relayé dans les régions par les différentes C.A.R.S.A.T (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé Au Travail)  au sein des différentes entreprises concernées par les Troubles Musculo Squelettiques (TMS).

Ce dispositif a pour objectif d’identifier, connaître et maîtriser l’apparition des TMS (Troubles Musculo-Squelettiques) par le biais de plusieurs étapes.

 

1ère étape : Mobiliser

La première étape consiste à mobiliser tous les acteurs de l’entreprise : dirigeants, responsables de secteurs, collaborateurs, Sauveteurs Secouristes du Travail (SST), Délégués du Personnel (DP), CHSCT..

L’objectif de cette étape est de faire en sorte que tous les collaborateurs de l’entreprise soient au courant qu’une démarche de prévention des TMS est mise en place. Au cours de cette première étape, il faut établir un comité de pilotage composé des dirigeants et des collaborateurs souhaitant faire parti de la démarche. Ce comité de pilotage se doit de définir les critères d’évaluation pertinents pour s’assurer l’efficacité de la démarche entreprise au cours de l’évaluation effectuée en dernière étape.

Ces critères d’évaluation peuvent être des indicateurs RH tels que le taux d’absentéisme de l’entreprise, le nombre d’Accidents du travail (AT), le nombre de Maladies Professionnelles (MP), le taux de Turn-Over dans l’entreprise…

La première étape doit être validée par la CARSAT pour permettre à l’entreprise de passer à l’étape 2.

 

2ème étape : Investiguer

L’objectif de la deuxième étape est d’analyser les situations et identifier les risques potentiels de l’entreprise. Cette étape doit être réalisée par l’entreprise (que ce soit par des groupes de travail ou par le comité de pilotage). Pour effectuer cette 2ème étape, il faut faire étudier tous les postes de travail et définir (collectivement) :

  • Quels postes sont les plus sujets aux TMS?
  • A quel niveau d’importance est le risque de TMS?
  • A quel niveau d’importance est la fréquence du risque ?

Cette étape est importante car elle va permettre, par la suite, d’agir efficacement pour lutter contre les TMS. Cette étape doit être validée par la CARSAT pour permettre à l’entreprise d’évoluer vers l’étape 3.

 

3ème étape : Maîtriser

L’objectif de la troisième étape est de transformer les situations de travail, pour que les collaborateurs travaillant sur les postes ciblés soient moins sujets aux TMS. Cette étape est une étude ergonomique pour laquelle l’entreprise concernée peut se faire aider par un professionnel ou par la CARSAT. Cette étape concerne les 3 aspects d’une étude ergonomique :

  1. La réduction des sollicitation professionnelles
    • Sollicitations biomécaniques
    • Sollicitations psychosociales
    • Sollicitations organisationnelles
  2. L’information et formation
  3. Le maintien des capacités fonctionnelles

 

Cette troisième étape aboutit sur les préconisations issues de l’étude ergonomique. Les actions souvent entreprises sont : des formations “gestes et postures” ou “prévention des TMS”, des adaptations de poste de travail ont été réalisées ou sont en cours de réalisation, la mise en place d’un éveil musculaire avant la prise de poste des collaborateurs.

 

4ème étape : Évaluer

L’objectif de la quatrième étape est d’évaluer les actions établies au sein de l’entreprise en comparant l’évolution des critères choisis initialement.

Cette étape permet d’avoir un retour sur l’efficacité de la démarche. Cependant, il faut avoir en tête que l’évolution des résultats se fera progressivement et qu’une telle démarche s’inscrit dans la durée. En effet, un des objectifs principaux est de pérenniser la lutte contre les TMS, il faut donc observer à plus ou moins long terme la qualité des résultats pour observer les tendances.

 

Les étapes de construction du dispositif TMS Pros sont logiques et intelligentes. En effet, une intervention dans une entreprise est d’autant plus efficace que tous les collaborateurs concernés sont mobilisés et investis, notamment par le comité de pilotage, dans la démarche. La bonne réalisation de ces étapes permet d’assurer une pérennisation des actions entreprises en permettant aux collaborateurs de s’approprier chaque étapes du dispositif. De plus, le comité de pilotage, établi à l’origine, permet de s’assurer de la bonne conduite et de la bonne évolution du dispositif au sein même de l’entreprise.

 

Sources :

https://tmspros.fr/TMSPROS/

http://www.risquesprofessionnels.ameli.fr/

http://travail-emploi.gouv.fr/sante-au-travail/prevention-des-risques/troubles-musculo-squelettiques-tms/

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*