La tendinite, TMS des membres supérieurs !

Les tendinites ne touchent pas que les athlètes puisque toute activité répétitive et aggravée par un mouvement incorrect, peut entraîner une inflammation du tendon.

Définition

Pour comprendre ce qu’est une tendinite, nous allons tout d’abord définir un tendon. C’est un élément fibro-élastique qui constitue le prolongement du muscle et assure son insertion sur l’os. Il a un rôle d’amortisseur. La gaine protège certains tendons des frictions contre l’os ou contre les articulations.La plupart des mouvements du membre supérieur sont assimilables à des mouvements de rotation autour d’un ou plusieurs axes ou degrés de liberté. La sollicitation d’une articulation au-delà d’une certaine amplitude a des effets néfastes pour le bon fonctionnement du corps humain. Les principales contraintes mécaniques qui s’exercent sur le tendon sont les forces de traction, les frottements et les compressions développées par le muscle lors des efforts musculaires.

La tendinite est une inflammation du tendon qui est l’organe de transmission entre les muscles et l’os. Tandis que la ténosynovite est une inflammation du tendon et de sa gaine. Ils représentent les conséquences de gestes répétés. Les douleurs sont souvent aigues et peuvent perdurer. L’adaptation du tendon à des contraintes excessives provoquerait des micro-ruptures, un épaississement des fibres de collagène et une calcification de ce tendon. Les tendinites du membre supérieur concernent principalement l’épaule, le coude, le poignet et la main.

Attention à ne pas confondre, tendinite, entorse (atteinte des ligaments) ou douleurs musculaires (atteinte des muscles avec un claquage ou une élongation).

Quelques chiffres

En France, en 2009, la majorité des maladies professionnelles reconnues concernaient le poignet et la main (45 %), l’épaule (32 %) et le coude (19 %).

Selon Sudinfo : « En 2010, le Fonds des maladies professionnelles (FMP) a indemnisé 114 personnes pour des tendinites. En 2011, ce chiffre est passé à 363. Mais à cette époque, le patient devait prouver le lien entre sa maladie et son travail. » Maintenant que la tendinite est reconnue comme maladie professionnelle, le FMP attend plus de demandes. «On s’attend à recevoir 1000 demandes cette année», déclare Jan Uytterhoeven, administrateur-général du FMP.

Regardez cette vidéo pour mieux comprendre :

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-tendinites-a-traiter-vite-pour-eviter-la-rechute-2607.asp?1=1#

Pour en savoir plus :

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=tendinite_pm

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *