Vigilance au manque de sommeil !

Overworking concept. Group of business people exhausted in office

Le manque de sommeil diminue les capacités physiques !

Notre corps est gouverné par une horloge biologique qui favorise la restauration de notre organisme durant la nuit. Au milieu de la nuit, notre horloge organise une économie d’énergie essentielle à la préparation de notre organisme pour la journée suivante : baisse de la fréquence cardiaque et respiratoire, chute de la température, sécrétion des hormones de croissance et du cortisol, réparation des tissus musculaires, défenses immunitaires.

En effet, l’heure du coucher aurait une influence sur le système immunitaire : les personnes se couchant tard (vers 2-3h du matin) auraient un taux de lymphocytes (globules blancs) inférieur d’environ 25% % à ceux qui se couchent tôt (vers 23h).

Des chercheurs ont recueilli et analysé les données de tâches de contrôle visuel auprès de 12 participants sur une étude d’un mois. Dans la première semaine, tous les participants ont dormi 10 à 12 heures par nuit afin de bien se reposer. Durant les 3 semaines suivantes, les participants n’ont pu dormir que 5 à 6 heures par nuit, et se voyaient imposer un décalage horaire pour leurs heures de sommeil. Les participants ont effectué des tâches de recherche visuelle et les chercheurs ont enregistré leur rapidité d’exécution.

L’étude constate que plus les participants manquent de sommeil, plus lente est leur vitesse d’exécution des tests. Même lorsque le sommeil est décalé par rapport au cycle circadien, la vitesse d’exécution est réduite. Plus la durée de manque de sommeil régulier est prolongée ou décalée, plus les participants sont lents dans l’accomplissement des tâches de recherche visuelle. Et même si la perception du participant sur ses capacités ne se détériore pas au fil du temps.

L’activité physique régulière joue aussi sur la qualité du sommeil en favorisant un meilleur sommeil à ondes lentes (=sommeil profond).

Le manque de sommeil diminue les capacités intellectuelles !

Le sommeil est essentiel à la mémoire, à l’attention et à la prise de décisions. Il peut s’accompagner de troubles amnésiques et attentionnels. Un bon sommeil entraînera moins de stress et favorisera une stabilité de l’humeur.

Le manque de sommeil peut entraîner un surpoids!

De nombreuses études ont montré une association entre un sommeil court et le surpoids : le manque de sommeil nous ferait manger plus !

En dormant 30% de moins que d’habitude, notre corps serait en demande de nourriture et consommerait environ 500 calories supplémentaires que d’habitude. Cette réaction serait due à une hausse de la leptine et une baisse de la ghréline, deux hormones chargées de réguler notre appétit et notre dépense énergétique.

Sur une période de 5 à 6 ans, les personnes ne dormant que 6h par nuit peuvent prendre jusqu’à deux fois plus de poids que celles dormant entre 7 et 8h par nuit… Le manque de sommeil est donc un gros facteur de risque d’obésité.

Sources : http://www.mon-sommeil.net/qu-arrive-t-il-quand-on-manque-regulierement-de-sommeil/

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *